Haaaaaa, mon chien fait des bêtises !

Pour commencer, définissons le mot « Bêtise » :
Action irréfléchie, imprudente ou répréhensible dixit larousse.fr
Ce mot fait partie de notre vocabulaire d'humain mais pas de celui du chien.
Votre chien ne sait pas qu'il fait une bêtise.

Et là, je vous entends dire « Mais si il sait parce que quand je rentre, il se fait tout petit ».
Oui, en effet, mais votre chien, ce qu'il sait, c'est que vous êtes en colère…
En général, quand on voit le canapé déchiré, la terre du pot du ficus étalée partout sur le joli tapi neuf du salon, on crie, on montre son mécontentement d'une façon ou d'un autre…
C'est ça que votre chien voit/entend.
Il voit votre corps se crisper, votre regard sombre, votre voix qui se fait plus forte. Des fois, y a la baffe qui tombe…

Faites le test une fois…
Rentrez chez vous en chantant, en faisant la fête à votre chien malgré le carnage (oui, je sais, c'est très dur), vous devriez voir que votre chien se calquera sur votre comportement (sauf exception que je développerai plus tard).

Avant de chercher comment faire pour que votre chien ne transforme plus votre chez vous en chantier mal organisé, il faut d'abord comprendre le pourquoi de son comportement en votre absence.

Pourquoi s'attaque-t-il à votre mobilier, vos bouquins, vos vêtements, vos chaussures, etc… ?
Il peut y avoir plusieurs raison :

1. L'ennui : Un chien qui s'ennuie ne dort pas forcément, il va chercher à s'occuper et comme il n'a rien d'assez intéressant à faire, il va ronger vos pieds de table et chaises, il va mâchouiller votre paire de chaussure toute neuve, etc…
2. Il a peur que vous ne reveniez pas (peur de l'abandon souvent vu chez les chiens adoptés à l'âge adulte) donc pour évacuer son angoisse, il va attraper tout ce qu'il peut.
3. Il ne sait pas rester seul (hyper attachement, pas ou peu d'apprentissage de la solitude) et comme pour la peur de l'abandon, il va chercher de quoi se déstresser.


Dans le 1er cas, si vous le disputez en rentrant, vous risquer de créer une grosse angoisse et donc pour faire sortir celle-ci, il détruira encore plus…
Dans les 2 autres cas, vous allez renforcer ses angoisses et là on rentrera dans un cercle vicieux…

L'exception dont je parlais tout à l'heure c'est surtout pour les cas 2 et 3.
Un chien qui détruit par peur/angoisse est plus long à comprendre qu'il n'a rien à craindre qu'un chien qui agit par ennui.
Dans tous les cas le travail à faire sera différent en fonction du chien, de son vécu et de l'ancrage du comportement.

Respirez, réduisez si possible la place qu'à votre chien en votre absence, ce qui dans pas mal de cas, réduit l'angoisse mais réduit aussi son champs d'action.
Laissez-lui quelques choses de sympa à faire (tibia de bœuf à ronger, os à mâcher, balle distributrice de croquettes ou autres choses qui peuvent l'occuper sans danger).
Et ne le disputez plus en rentrant, au pire, ignorer le le temps de pouvoir desserrer les dents…
Une partie du travail c'est sur vous qu'il faut la faire.

Si vous vous sentez dépasser, n'hésitez à prendre conseil auprès d'un éducateur et/ou comportementaliste.

Bon courage.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Copyright © 2014. Tous droits réservés.N°Siret : 450 006 531 00021 / N° certificat de capacité : 76 523